Rechercher un mot :
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V 
A
Abrasif  
Qualifie ou désigne un matériau dont la dureté et la rugosité peuvent provoquer une abrasion (papier de verre par ex.).
Abrasin  
Arbre des zones tropicales fournissant une huile incolore très siccative utilisée dans la fabrication des mastics à bois et de certains vernis gras.
Abreuvoir  
Petite saignée dans une face de joint de pierre de taille pour faciliter la mise en place du mortier.
Absorbant  
Qualifie un matériau qui a la propriété de retenir, en son sein, un fluide.
Acanthe  
Plante dont les larges feuilles dentelées ont servi de motif de décoration, en particulier en bas-reliefs et sur les chapiteaux.
Accolade  
Motif architectural utilisé en linteau ou comme forme d'arc.
Accoudoir  
Balustrade ou muret à hauteur d'appui.
Accrochage  
Capacité d'adhérence de deux couches successives de matériau ou encore d'une couche sur son support, d'un revêtement sur son subjectile.
Ache  
Plante dont les feuilles à trois lobes en forme de lys ont été très utilisées comme motif de décoration.
Achromine  
Produit utilisé pour la coloration en rouge du béton.
Acidité  
Propriété chimique d'un corps caractérisée par un potentiel hydrogène (pH) inférieur a 7.
Acier doux  
Alliage de fer et de carbonne. Cet acier, fréquemment utilisé dans le domaine de la construction, est étiré pour former des poutrelles, des profilés, des barres, des tôles ou des fils de fer. Localisation : portes, volets, menuiseries, grilles, rambardes, clôtures, charpentes, huisseries métalliques.
Acrotère  
Socle situé au-dessus de la corniche d’un fronton. Élément d’une façade situé au-dessus du niveau de la toiture ou de la terrasse et constituant des rebords ou garde-corps.
Acrylique  
Qualifie un type de résine obtenue par polymérisation, entrant dans la composition de nombreux matériaux : peintures, vernis, colles, revêtements de sols, etc.
Activation  
Phénomène qui permet, grâce a la présence d'un activant de prise (produit basique : chaux, soude par ex.), la dissolution puis la prise et le durcissement des phases vitreuses des laitiers, des cendres volantes ou des pouzzolanes.
Additif  
Constituant secondaire d'un matériau ou produit incorporé en faible dose dans un matériau pour modifier l'une de ses propriétés.
ADEME  
Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie - Pouvoirs publics - et - Organismes parapublics -.
Adjuvant  
Produit que l’on incorpore en faible proportion dans les bétons et mortiers pour modifier, améliorer ou compléter certaines de leurs caractéristiques.
Affaiblissement acoustique R (db A)  
Caractérise l'isolement acoustique d'une paroi de construction.
AFNOR  
Association Française de NORmalisation Centres scientifiques, Centres techniques, Organismes certificateurs.
AFOCERT  
Association Française des Organismes de CERTification de produits de la construction Centres scientifiques, Centres techniques, Organismes certificateurs.
AIMACC  
Association des Industries de Produits de Construction Organismes professionnels.
ANAH  
Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat Pouvoirs publics et Organismes parapublics.
Anti-adhérent  
Produit contribuant à réduire l'adhérence des matériaux, évite que les chewing-gums ne restent collés aux supports.
Anti-graffitis  
Traitement préventif évitant la pénétration des pigments d'encre ou des peintures.
Anti-taches  
Anti-taches : Se dit de produits qui en réduisant la tension superficielle des supports traités, fibres ou des matériaux, facilitent l'enlèvement des taches.
Applitec  
Le magazine technique des professionnels du bâtiment.
AQC  
Agence Qualité Construction Pouvoirs publics et Organismes parapublics.
Architectonique  
Qualifie ce qui correspond aux règles de l’architecture. Par extension, se dit des éléments qui mettent en valeur les qualités architecturales d’une construction.
Atec  
Avis Technique.
Atex  
Application Technique d'Expérimentation.
Auvent  
Dalle en saillie formant porte-à-faux par rapport à la façade, située en partie inférieure de bâtiment.
B Haut
Balèvre  
Saillie, ressaut ou désaffleurement sur le parement des bétons, des pierres ou du bois.
Banche  
Coffrage formant le moule provisoire dans lequel on coule le béton.
Bancher  
Disposer des panneaux de coffrage pour y couler du béton.
Barbotine  
Mortier Fluide.
Bardage  
Revêtement d’un mur extérieur réalisé avec des bardeaux ou avec tout autre matériau de couverture. Plus largement, le terme s’applique à tout revêtement de façade mis en place sur une ossature liée au support par fixation mécanique, avec une lame d’air et/ou un isolant thermique intermédiaire.
Bardeau  
Panneaux qui ont une armature (feutre de fibres, voile de verre) imprégnée et surfacée de bitume, et couverte de fins granulats naturels ou teintés.
Basicité  
Propriété chimique d'un corps caractérisée par un potentiel hydrogène (pH) supérieur a 7.
Béton architectonique  
Béton moulé en pièces massives par préfabrication, sous forme d’éléments de façade modulaires finis.
Biocide  
Produit de traitement ou adjuvant servant à détruire les micro-organismes (acariens, bactéries...).
Boucharder  
Marteler la pierre ou le béton à la boucharde (Outil à tête carrée hérissé de dents pyramidales aciérées, selon la finesse du travail à exécuter). Le parement est attaqué à la boucharde manuelle ou pneumatique, à dents ou à aiguille à écartement variables, suivant l'aspect recherché.
Bouche-pores  
Colmate la porosité superficielles et empêche la pénétration des agents tachants.
Bourrage  
(Calfeutrement en ) Garnissage intégral des joints avec un mortier.
Brossage  
Le parement est passé à la brosse dure non métallique.
BSDI  
Bordereau de suivi de déchets industriels.
Bullage  
Présence de petites cavités (trous) ou bulles d’air.
C Haut
CABEP  
Confédération des Artisans et Petites Entreprises du Bâtiment Organismes professionnels.
Calepinage  
Représentation du détail des joints d’une façade, du découpage en panneaux d’un enduit de parement ou de motifs associant plusieurs couleurs.
Capillarité  
Phénomène physique se traduisant par la progression d'un liquide à travers les canaux les plus fins d'un corps ou dans des tubes fins ; ce phénomène est dû à la tension superficielle d'un liquide au contact d'une paroi.
Casquette  
Dalle en saillie formant porte-à-faux par rapport à la façade, située en partie supérieure de bâtiment.
CERIB  
Centre d’Étude et de Recherches de l’Industrie du Béton Centres scientifiques, Centres techniques, Organismes certificateurs.
Chaleur  
Impression, sensation de confort. Etat de la matière caractérisé par l'agitation interne des particules constituantes.
Chanfreiner  
Abattre une arête pour former une face étroite intermédiaire entre les deux pans adjacents de l’arête.
Chape  
Couche de mortier d'épaisseur limitée (15 à 50 mm) reposant sur un support ayant une fonction mécanique (dalle, dallage, etc.), destinée à obtenir une bonne planéité au niveau altimétrie voulu, et recevant généralement un revêtement (carrelage par ex.).
Chapeau  
Désigne parfois l'évasement de l'extrémité supérieure d'un poteau sous une poutre. Dans une poutre ou une dalle en béton armé, désignation familière du lit supérieur d'armatures au droit d'un appui. Pièce porteuse horizontale couronnant un chevalement d'étais.
Chaperon  
Couronnement d'un mur permettant l'écoulement des eaux.
Chaulage  
Action d’appliquer un badigeon de chaux.
CICF  
Chambre des Ingénieurs Conseils de France Organismes professionnels.
CIPROG BTP  
Association des SSII du secteur BTP Organismes professionnels.
Clin  
Dosse de bois ou planche utilisée en bardage, chaque clin recouvrant le clin inférieur pour assurer l’étanchéité à la pluie. On utilise aussi de plus en plus d’autres matériaux comme l’aluminium ou le PVC pour réaliser les clins.
Cœfficient G réf.  
Coefficient volumique de déperditions thermiques maximal imposé par la réglementation. (Décret n° 82-269 du 24 mars 1982).
Cœfficient H  
Coefficient d'échanges superficiels par convection et rayonnement (W/m2 °C). Est admis conventionnellement par les règles D.T.U. ThK.77.
Coffrage  
Moule provisoire préparé pour couler le béton d’un ouvrage, qui est retiré après sa prise et son durcissement.
Condensation  
Transformation de la vapeur d'eau en gouttes d'eau (brouillard, rosée).
Confort  
Impression subjective de bien-être.
Contrat nouvelle embauche (CNE)  
Il peut être utilisé par tout employeur d'une entreprise employant jusqu'à 20 salariés. La période de consolidation dans l'emploi sera de deux ans (habituellement, pour un CDI, la période d'essai est d'une durée d'une semaine à six mois). Pendant ces deux ans, le contrat pourra être interrompu à la demande de l'employeur ou du salarié par lettre recommandée avec accusé de réception. La mise en place de ce contrat est prévue pour le 4 août 2005. A l'issue de la période de deux ans, les règles communes aux contrats à durée indéterminée s'appliqueront.
Convection  
Mouvement pris par un fluide sous l'influence d'une variation de température. Moyen de transmission de l'énergie thermique par l'intermédiaire d'un fluide caloporteur (gaz, liquide ...).
COPREC  
Association des bureaux de contrôle Organismes professionnels.
Costière  
Cadre de planches de bois ou coffre, sur lequel est établi un châssis de fenêtre de toit au-dessus du niveau de la couverture.
Coursive  
Partie d'un plancher intermédiaire en saillie ou en retrait par rapport à la façade, servant à la desserte de plusieurs locaux, limitée vers l'extérieur par un ouvrage vertical formant garde-corps.
Crédit d'impôt  
Contrairement à une réduction d'impôts, un crédit d'impôts est remboursable au contribuable s'il est ssupérieur à son impôt dû. Par exemple, si vous deviez payer 1000€ d'impôt sur le revenu et que vos travaux vous donnent droit à un crédit d'impôt de 1500€n alors non seulement vous n'avez plus d'impôt à payer mais le trésor public vous doit alors les 500€ restants.
Cryptogames  
Champignons, moisissures, mousses et lichens.
CSTB  
Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Centres scientifiques, Centres techniques, Organismes certificateurs.
Cunette  
Petit canal d'évacuation en décaisse dans un radier, un dallage, une chape. (exemple : dans l'alignement parallèle à une rive de balcon avec talon) Syn. Rigole, Caniveau.
D Haut
Décapant  
Produit chimique destiné au nettoyage de façades d'immeubles, de sols, de bois, de métaux...
Décibel (dB)  
Unité de mesure des niveaux de bruits dans une habitation. Exemples : 40 dB espace calme, 80 dB rue à grande circulation, 130 dB seuil de la douleur.
Dérocher  
Décaper une surface métallique, une pièce de bois.
Désaffleurement  
Décalage de niveaux entre deux parties d’un ouvrage, entre deux pièces de bois assemblées, entre deux lames de parquet.
DIUO  
Dossier d'Intervention Ultérieur sur les Ouvrages.
DOE  
Dossier des Ouvrages Exécutés.
Dosse  
Tranche externe du débit d’une bille de bois.
DTU  
Documents Techniques Unifiés.
E Haut
Eclaté  
Il s'agit d'un traitement délicat qui consiste en général à attaquer les arrêtes d'un béton cannelé.
Effet de paroi froide  
Impression subjective d'un être humain qui ressent devant une paroi une impression de froid, non expliquée par le thermomètre. Inconfort physiologique.
EMI  
Enduit Mince sur Isolant.
Energie  
Mouvement interne d'une particule résultant d'une action mécanique (agitation, frottement).
Epaufrure  
Éclat dans un parement ou dans une arête.
Etics  
Règles professionnelles pour l'entretien et la rénovation de systèmes d'isolation thermique par l'extérieure " Etics ". Application obligatoire depuis janvier 2005.
Exsudation  
Désigne l’apparition de résines à la surface d’un bois résineux fraîchement coupé.
F Haut
Fer  
Le fer est le métal le plus utilisé, soit sous forme de profilés, soit sous forme de tôles d'épaisseurs différentes. Localisation : huisseries, menuiseries, portes, portails, clôtures, garde-corps, grilles, radiateurs, tuyauteries.
Ferrage  
Relissage d'un enduit, sans produit, afin d'obtenir une surface ferme et polie.
FFB  
Fédération Française du Bâtiment.
Filmogène  
Qualifie un produit utilisable en couches très minces ou un matériau qui se présente sous forme de film. Par exemple : une protection de matériaux par l'application d'une couche de protection formant un film facile à enlever. On parle également de protection "sacrificielle". Forme une pellicule anti-graffitis de surface qui s'oppose à la migration des colorants.
Fluage  
Lente déformation irréversible d’un corps sous l’effet d’une force extérieure ou sous son propre poids.
FNPC  
Fédération Nationale des Promoteurs Constructeurs Organismes professionnels.
Fongicide  
Produit qui détruit ou empêche le développement des mousses, lichens, moisissures.
Fonte  
Alliage de fer et de carbonne. La fonte à une remarquable résistance à la corrosion et un coefficient de dilatation thermique très bas. On l'utilise pour fabriquer des canalisations de fort diamètre, des éléments de radiateur et de chaudière, et des appareils sanitaires. Localisation : radiateurs, garde-corps, descentes d'eaux.
G Haut
Galvaniser  
Recouvrir une pièce métallique d’une couche protectrice de zinc.
Gobetis  
Mince couche de mortier, irrégulière et rugueuse, appliquée en couche préparatoire d’accrochage d’un enduit.
GPPF  
Groupement des professionnels de la peinture et de la finition de Paris et de sa région. (http://www.gppf.fr)
Grenée  
Se dit d’une surface dont les grains sont visibles ou perceptibles au toucher.
Grésage  
C'est un meulage de dégrossissage qui laisse apparaître plus ou moins l'ensemble des composantes du béton et donne une surface rugueuse. Le béton grésé reçoit un seul passage à la meule avant un bouchonnage léger.
GV  
Coefficient de déperdition thermique (en W/°C). GV = G x volume.
H Haut
Hydrofugation  
Traitement d’imperméabilisation. Protection d’un ouvrage contre la pénétration de l’eau par application superficielle ou par incorporation d’un produit hydrofuge.
Hydrofuge  
Produit empêchant la pénétration de l'eau.
Hydro-gommage  
Technique de nettoyage qui consiste à pulvériser à pression réglable une solution d'eau additionnée de fines particules décapantes. L'hydro-gommage est souvent préféré au nettoyage chimique pour des grandes surfaces.
Hydrophobe  
Se dit d’un corps chimique ou d’un matériau qui n’a aucune affinité avec l’eau ou, dont la surface repousse l’eau par un phénomène de capillarité : paraffine, silicones. Qui n'attire pas l'eau et évite la formation d'une pellicule d'eau en surface.
Hygrométrie  
Étude et mesure du degré d’humidité de l’air.
I Haut
Ignition  
État des corps qui dégagent de la chaleur et de la lumière en brûlant.
Imperméabilisant  
Voir hydrofuge
Imputrescible  
Qualifie un matériau ou une matière qui ne peut pourrir (se putréfier) par l’action de l’eau.
Isolant actif  
Isolant procurant les conforts thermiques et réduisant tous les transferts d'énergie et particulièrement le rayonnement.
ITE  
Isolation Thermique par l'Extérieur.
K Haut
K (coefficient)  
Coefficient de transmission surfacique (W/m2.°C). Plus le K est faible, plus la paroi est isolante. K ne prend pas en compte les échanges superficiels réels par rayonnement et convection.
L Haut
Lambda  
Conductivité thermique d'un matériau (W/m. °C). Plus le lambda est faible, plus le matériau est isolant au transfert par conduction.
Lavage  
Jet d'eau à très faible pression permettant par exemple l'enlèvement de la laitance superficielle d'un béton frais mettant ainsi en valeur le granulat, généralement roulé sans en altérer sa couleur.
Liant hydraulique  
Matière qui a pour propriété de passer de l’état liquide ou plastique à l’état solide pour lier, c’est-à-dire, pour assembler par collage des matériaux comme le sable, les cailloux, le bois,… Les liants hydrauliques peuvent durcir sous l’eau. On les utilise pour les travaux courants de briquetage, d’enduit, de fabrication de dalles de ciment et de béton. Exemples de liants : Ciment, chaux, mortier prêt à gâcher.
LNDB  
Association Le Net Du Bâtiment Organismes professionnels.
M Haut
Marouflage  
Collage d’une toile forte (en jute ou filasse) sur une surface.
Maroufler  
Presser une toile dans une couche d’enduit ou de colle pour l’y noyer complètement.
Métaux ferreux  
FER : Le fer est le métal le plus utilisé, soit sous forme de profilés, soit sous forme de tôles d'épaisseurs différentes. Localisation : huisseries, menuiseries, portes, portails, clôtures, garde-corps, grilles, radiateurs, tuyauteries. ACIER DOUX : Alliage de fer et de carbonne. Cet acier, fréquemment utilisé dans le domaine de la construction, est étiré pour former des poutrelles, des profilés, des barres, des tôles ou des fils de fer. Localisation : portes, volets, menuiseries, grilles, rambardes, clôtures, charpentes, huisseries métalliques. FONTE : Alliage de fer et de carbonne. La fonte à une remarquable résistance à la corrosion et un coefficient de dilatation thermique très bas. On l'utilise pour fabriquer des canalisations de fort diamètre, des éléments de radiateur et de chaudière, et des appareils sanitaires. Localisation : radiateurs, garde-corps, descentes d'eaux.
Métaux non ferreux  
ACIER GALVANISE, ALUMINIUM, ZINC, CUIVRE, PLOMB
Miscible  
Se dit d’un corps chimique qui peut se mélanger de manière homogène avec un autre corps.
Modénature  
Proportions et disposition des moulures et membres d’architecture caractérisant une façade. L’étude des modénatures permet souvent de différencier les styles et de dater la construction des bâtiments.
Mur manteau  
Concept de construction associant au mur extérieur un manteau de protection thermique et hygrométrique.
N Haut
Nettoyage chimique  
Voir décapant
O Haut
Oléophobe  
Modifie la tension superficielle du matériau rendant impossible la pénétration des agents tachants.
OPPBTP  
Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics Pouvoirs publics et Organismes parapublics.
P Haut
Peinture Isolante  
La peinture isolante est un produit certifié d'une nouvelle génération de peinture thermo-isolante à haut pouvoir endotherme pour les réfections de façades, car en même temps, cette membrane supprime l'ensemble des ponts thermiques responsable, au moins pour moitié, de la déperdition thermique. Cette peinture isolante rattrape aussi l'ensemble des microfissures de faïençage responsables des infiltrations d'eau. Cette membrane thermique permet aussi, après application sur les toitures des bâtiments, de capter 86% des UV et de les renvoyer. On appel ça de la réflexion thermique, ce qui permet d'abaisser la température des bâtiments d'environ 10°,ce qui va permettre de réduire de façon conséquente votre facture énergétique. La protection est durable et efficace L'ensemble de cette gamme de peinture à microbilles de céramique permettant de réaliser d'importantes économies d'énergies.(jusqu'à 30%).
Phase aqueuse  
Produit présenté en solution dans l'eau. Les produits en phase aqueuse présentent de nombreux avantages : ils sont sans dangers, plus écologiques et surtout beaucoup plus simples et pratiques à utiliser.
Phase solvant  
Produit présenté en solution dans un solvant chimique.
Point de rosée  
Température à laquelle la vapeur d'eau devient liquide.
Polissage  
Il repose sur l'utilisation, après dégrossissage, de meules à grains de plus en plus fins qui, en éliminant les traces laissées par les précédentes, soulignent la texture du béton dans la masse et donnent un parement uni.
Pont thermique  
Partie d'une construction présentant un défaut d'isolation et provoquant à cet endroit une perte de chaleur.
Pontage  
Recouvrement de deux lèvres d’une fissure ou d’un joint par un ouvrage armé (calicot, toile de verre), dont les possibilités de déformation et d’extension de part et d’autre de la fissure permettent de répartir les effets d’éventuelles tensions ultérieures, évitant ainsi une nouvelle rupture en surface.
Porosité  
Rapport du volume des vides d'un matériau au volume total. La porosité naturelle des matériaux est l'une des principales causes de dégradation. Tous les matériaux poreux du bâtiment, à l'extérieur comme à l'intérieur, peuvent être efficacement protégés. Des matériaux faiblement poreux comme le marbre ou le granit sont protégés avec la même efficacité que des matériaux fortement poreux tels des pierres calcaires, des bétons ou des pierres reconstituées.
Q Haut
Qualibat  
Organisme professionnel de qualification et de certification du bâtiment.
R Haut
Ragréage  
C’est le fait d’enduire une maçonnerie d’un mortier fin pour boucher les trous et niveler les défauts de surface afin d’obtenir une surface plane et unie pour pouvoir y appliquer une peinture ou un enduit plastique.
Rayonnement thermique  
Mode de propagation de l'énergie sans support matériel, au moyen d'ondes électromagnétiques infrarouges, qui traversent un milieu qui lui est transparent sans en affecter la température. La chaleur se manifeste lorsque ces rayons sont absorbés par un matériau non réflecteur.
Rechampir  
Réaliser la jonction nette, sans bavures, entre deux ouvrages de peinture contigus de coloris ou de tonalités distincts.
Refend  
(Mur de) Mur porteur situé à l’intérieur de bâtiment, en général perpendiculaire à ses façades, ou parfois parallèle à celles-ci.
Réflexion  
Changement de direction des ondes lumineuses, calorifiques ou sonores qui tombent sur une surface réfléchissante
Règlement incendie  
- Arrêté du 31 Janvier 1986 illustré Titre I (complet) Titre II (chapitre 1er, section 4). - ERP et IGH ( Règles C + D et réaction au feu) livres 1 et 2 articles C0 19 à C0 22. - Circulaire du 3 juillet 1991 modifiant l’instruction technique n°249 relative aux façades, jointe à la circulaire du 21 juin 1989.
Règlement iso thermique  
E.M.I. : Enduits Minces sur Isolants V.V.B. : Vêtures, Vêtages, Bardages - Textes généraux : - DTU 20.1 Annexe : Guide pour le choix des types de murs de façade en fonction du site. - NF-P 08.301 : Essais de résistance aux chocs - Corps de chocs. - NF-P 08.302 : Murs extérieurs des bâtiments - Résistance aux chocs- Méthodes d’essais et critères. - DTU P 06.002 : Règles N.V. 65 - Détermination sur chantier de la charge maximale admissible applicable à une fixation mécanique de bardage rapporté : Cahier CSTB 1661. - Classement reVETIR : Systèmes d’Isolation Thermique des façades par l’Extérieur. - NRT : Nouvelle réglementation thermique des bâtiments. Juin 2001 - Textes particuliers : Avis techniques des différents systèmes. Systèmes d’Isolation Thermique Extérieure avec enduit mince sur Polystyrène expansé - Cahier des prescriptions techniques d’emploi et de mise en œuvre. Cahier CSTB 3035 Avril 1998. Règles générales de conception et de mise en œuvre de l’ossature bois et de l’isolation thermique des bardages rapportés faisant l’objet d’avis technique Cahier CSTB 3316 Janvier Février 2001. Ossature métallique et isolation thermique des bardages rapportés faisant l’objet d’un avis technique ou d’un constat de traditionalité - Conditions générales de conception et de mise en œuvre. Cahier CSTB 3194 Janvier- Février 2000. Modalités des essais de chocs de performance sur les bardages rapportés, vêtures et vêtages. Cahier CSTB 3163 Octobre1999. Entretien et réhabilitation des systèmes d’isolation par l’extérieur avec enduit mince sur isolant. Cahiers CSTB 2044 et 2468.
Règlement ravalement  
- Les normes et DTU NF-T 30.003 : Classification Peinture. NF-T 30.005 : Classification peinture. FD-T 30.808 : Guide produit et peinture façade. NF-P 74.201 : Travaux de peinture (ou DTU 59.1) NF-P 74.202 : Revêtements Plastiques Epais (ou DTU 59.2). NF-P 84.404 : Revêtements d’imperméabilisation. (ou DTU 42.1). NF-P 84.405 : Commentaires à la 84.404. DTU 59.3 : Peintures de sols. - Règles professionnelles : Règles professionnelles Joints et Mastics. Règles professionnelles S.E.L. (Systèmes d’Etanchéité Liquide). Règles professionnelles Façade Plâtre Parisien.
Rémanent  
Qui persiste, qui subsiste après disparition de la cause initiale.
Remontée capillaire  
Phénomène physique de remontée d'humidité depuis les fondations par capillarité des constituants d'une paroi.
Résistance thermique R  
Résistance thermique. Plus le R est élevé, plus le matériau est isolant. R ne prend pas en compte les échanges superficiels réels par rayonnement et convection (m2 °C/W).
Ressaut  
Décrochement, élément qui dépasse nettement de l’alignement d’une façade.
Réticulable  
Se dit d’une résine thermodurcissable. Mode de durcissement irréversible de ces résines.
RPE  
Revêtements Plastiques Épais.
RSE  
Revêtements Semi-Épais.
S Haut
Sablage  
Consiste à attaquer un parement (par exemple un béton durci) avec un jet de sable projeté à l'air comprimé. L'opération dégarnie plus ou moins les granulats qui, selon leur dureté, seront plus ou moins arrondis, les plus sombre étant éclaircis par ce traitement.
Saillie  
Partie d’un édifice qui avance par rapport à une autre dans le plan vertical. Exemples de saillies : Balcons, corniches, contreforts.
Salin  
Se dit d’un marbre à texture grenée.
SFJF  
Syndicat Français des Joints et Façades Organismes professionnels.
Shingles  
Nom anglais du bardeau bitumé ou du bardeau d’asphalte.
SNJF  
Syndicat National des Joints de Façades.
SNMI  
Syndicat National des Mortiers Industriels Organismes professionnels.
Solin  
Ouvrage longiforme de garnissage ou de calfeutrement, en mortier ou en plâtre.
Solvant  
Substance capable de dissoudre un corps et qui sert généralement de diluant ou de dégraissant.
Subjectile  
Synonyme de "support" ou de "fond", en particulier lorsqu’il est destiné à recevoir une peinture, un vernis ou un revêtement mince.
Support pulvérulent  
Support sous forme de poudre fine ou impalpable.
Syntec  
Ingénierie Organismes professionnels.
T Haut
Taloche  
Planchette de bois munie d’un manche, utilisée pour porter et appliquer les enduits et le plâtre sur les murs et les plafonds.
Tasseau  
Tringle de bois de forme trapézoïdale qui sert de cale ou délimite les travées d’une couverture en feuilles métalliques et porte les couvre-joints.
Température de confort  
Température de confort : Température pour laquelle le métabolisme de l'homme est inactif (confort physiologique). Elle est définie comme la moyenne de la température de l'air et de la température des parois environnantes (rayonnement).
Tension superficielle  
Grandeur égale au rapport de l'énergie nécessaire pour augmenter la surface libre d'un liquide à l'augmentation de l'aire de cette surface. Les hydrofuges agissent en modifiant la tension superficielle des substrats traités.
Thixotropique  
Propriété d'une peinture ou d'un produit gélifié de revenir liquide par simple agitation mécanique ou par vibration.
U Haut
UNFOHLM  
Union Nationale des Organismes HLM Organismes professionnels.
UNICEM  
Union Nationale des Industries Carrières et Matériaux de Constructions Organismes professionnels.
UNSFA  
Union Nationale des Syndicats Français d’Architecture Organismes professionnels.
UNTEC  
Union Nationale des Économistes de la Construction et des Coordonnateurs Organismes professionnels.
V Haut
Vêtage  
Système d'étanchéité de façade consistant à fixer mécaniquement, en face externe d'un mur, des éléments manufacturés sans ossature ni lame d'air ventilée.
Vêture  
Système d'isolation par l'extérieur, à base de composants, associant un parement et un isolant.
 
 
ZI de la Tuilerie 5 rue Valengelier - 77500 Chelles - Capital : 50 000 € - Tél. : 01 60 08 95 60 - Fax : 01 60 08 01 60
E-mail : info@franc-facades.fr - Avandis hébergement